En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité suite à notre changement de raison sociale dans le cadre d'une réorganisation interne. En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Prix de l’électricité : quelles évolutions sur votre facture depuis 10 ans ?


Alors que les prix de l’électricité ne cessent de grimper ces derniers mois, savez-vous de combien votre facture a réellement augmenté ? Avec des estimations issues d’Energie-Info, voici quelques éléments de réponse.

Quelles évolutions de prix entre 2009 et 2019 ?

Premier cas – Une famille de 4 personnes en maison

Pour la consommation moyenne annuelle d’une famille de 4 personnes, résidant dans une maison individuelle de 120 m². Elle dispose d’un compteur de 9 kVA en option heures pleines/heures creuses avec des équipements fonctionnant essentiellement à l’électricité.

Entre 2009 et 2019 :

  • + 358€ sur le montant de la facture TTC, soit +38,7% (passant de 952€ à 1 310€) ;
  • – 44,44€ sur le prix de l’abonnement, soit -22,7% ;
  • + 0,04730€ sur le prix du kWh en heures pleines, soit +30% ;
  • + 0,05560€ sur le prix du kWh en heures creuses, soit +45,3%.

Deuxième cas – Une famille de 4 personnes en appartement

Pour la consommation annuelle d’une famille de 4 personnes, habitant dans un appartement de 80 m². Elle dispose d’un compteur de 6 kVA en option heures pleines/heures creuses avec des équipements fonctionnant uniquement à l’électricité (environ 4 675 kWh par an).

Entre 2009 et 2019 :

  • + 253€ sur le montant de la facture TTC, soit +47% (passant de 537€ à 790€) ;
  • + 14,59€ sur le prix de l’abonnement, soit +11,8% ;
  • + 0,0473€ sur le prix du kWh en heures pleines, soit +30% ;
  • + 0,0556€ sur le prix du kWh en heures creuses, soit +45,3% .

Troisième cas – Un jeune dans son studio

Pour la consommation annuelle d’un étudiant vivant seul, logeant dans un studio de 30m². Il dispose d’un compteur de 3kVA en option base avec des équipements fonctionnant essentiellement à l’électricité (environ 1 271 kWh par an).

Entre 2009 et 2019 :

  • + 80€ sur le montant de la facture TTC, soit + 40,7% (passant de 196€ à 286€) ;
  • + 67,05€ sur le prix de l’abonnement, soit +83%;
  • + 0,0101€ sur le prix du kWh, soit +7%.

Quatrième cas – Un couple de retraités en appartement

Pour la consommation annuelle d’un couple de retraité, résidant dans un appartement de 90 m². Ils ont un compteur de 6 kVA en option base avec la majorité de leurs équipements fonctionnant à l’électricité (environ 2 548 kWh par an).

Entre 2009 et 2019 :

  • + 135€ sur le montant de la facture TTC, soit + 39,3% (passant de 345€ à 480€) ;
  • + 47,57€ sur le prix de l’abonnement, soit +43,1% ;
  • + 0,01345€ sur le prix du kWh, soit +23,8%.

Pour effectuer ces estimations, nous avons utilisé l’outil disponible en ligne sur Energie-Info.fr. Ces évolutions tarifaires ne concernent que celles des tarifs réglementés d’EDF du 01/02/09 au 01/02/19.

D’où proviennent ces hausses de prix ?

Plusieurs facteurs peuvent expliquer cette hausse du prix de l’électricité depuis 2009, voire même 2006. Comme les chiffres ci-dessus l’indiquent, les abonnements ont autant augmenté que les prix du kWh en fonction de votre consommation, même si vous avez adopté des gestes économiques au quotidien.

D’autre part, les taxes sur l’électricité ont également grimpé ces dix dernières années et notamment la Contribution aux charges de Service public de l’électricité – ou CSPE – (+650% depuis 2002). Elles permettent de financer différents projets comme :

  • Les coûts de production et de fonctionnement des centrales nucléaires d’EDF ;
  • La maintenance et le développement du réseau électrique ;
  • Le développement des énergies renouvelables.

Quelques rappels sur les prix de l’électricité

Les tarifs de l’électricité sont bien différents selon :

  • Les offres et les fournisseurs : tarifs réglementés d’EDF ou tarifs de marchés par les fournisseurs alternatifs, offres d’électricité verte, achats groupés… ;
  • La puissance de votre compteur électrique : 3 kilovoltampère (kVA), 6 kVA, 9kVA… ;
  • L’option tarifaire : base, heures pleines/heures creuses (HP/HC), tempo, EJP…

Plus la puissance de votre compteur est forte, plus le prix de l’abonnement est élevé.

La composition du prix de l’électricité

Sur votre facture d’électricité, vous allez payer une partie fixe (votre abonnement) et une partie variable (votre consommation en électricité). Le montant total permet ainsi de financer la fourniture en électricité (36% du total), l’acheminement de l’électricité (29%) et enfin les taxes et contributions (35%).

Cet article vous a-t-il été utile ?