En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité suite à notre changement de raison sociale dans le cadre d'une réorganisation interne. En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Electricité : Bruxelles maintient les tarifs réglementés jusqu’en 2025

Les tarifs réglementés de l’électricité ont encore de beaux jours devant eux. Après délibération, Bruxelles a statué pour leur maintien jusqu’à 2025 au moins.

tarifs electricite

Les tarifs réglementés de l’électricité ne devraient pas disparaître dans les prochaines années. En effet, dans la nuit de mardi à mercredi dernier, les représentants du Conseil, de la Commission et du Parlement européens ont statué en faveur de leur maintien.« Les Etats membres qui réglementent toujours les tarifs appliqués aux ménages pourront continuer à le faire », indique le communiqué du Parlement européen.

En revanche, les pays concernés « devront présenter un rapport d’évaluation des progrès réalisés pour mettre un terme à la réglementation des prix ». Un bilan devrait ensuite être établi sous 7 ans : « d’ici à 2025, la Commission devra présenter un rapport sur les progrès globaux au sein de l’UE, qui pourra inclure une proposition visant à mettre un terme à la réglementation des tarifs », précise-t-on à Bruxelles.

« Déception » pour les fournisseurs alternatifs

Le maintien des tarifs réglementés de l’électricité pour au moins quelques années ne fait pas le bonheur des concurrents d’EDF. Naïma Idir, vice-présidente de l’Anode, association qui regroupe des fournisseurs alternatifs français, évoque une « grosse déception » et explique que « les pays où les tarifs réglementés ont été supprimés sont ceux où les clients sont les plus actifs et où il y a le plus d’offres ».

Si les tarifs réglementés étaient supprimés, les Français devraient se tourner vers des offres de marché. L’occasion pour les fournisseurs alternatifs d’acquérir un nombre massif de nouveaux clients. Pour rappel, bien que le marché de l’énergie soit ouvert à la concurrence depuis plus de 10 ans en France, EDF est encore le fournisseur d’électricité de près de 80% des ménages.