En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité suite à notre changement de raison sociale dans le cadre d'une réorganisation interne. En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Refuser Linky : est-ce possible ?

  • 1 minute pour comparer les offres du marché
  • Jusqu'à 12% d'économies sur votre contrat d'électricité*
Fournisseurs d’électricité
Comparer
Comparer

Le compteur électrique dernière génération Linky remplace progressivement les compteurs traditionnels dans l’ensemble des foyers français. Est-il obligatoire d’accepter l’installation de Linky ? Peut-on refuser Linky et comment en faire part à Enedis ? Quelles sont les conséquences sur votre fourniture en électricité ?

Refuser Linky, est-ce possible ?

En théorie, vous ne pouvez pas vous opposer au remplacement de votre compteur électrique actuel par un compteur Linky. Même s’il est couramment installé dans votre logement, le compteur n’est pas votre propriété mais celle de votre collectivité locale qui a confié sa prise en charge à Enedis, le gestionnaire de réseau électrique, ou à une ELD (Entreprise Locale de Distribution) sur 5% du territoire.

Par conséquent, vous devez normalement laisser l’accès à votre compteur pour les différentes opérations que souhaite réaliser Enedis, qu’il s’agisse de l’entretien de l’appareil ou de son remplacement, par exemple pour l’installation du compteur intelligent Linky. Pour autant, légalement, le technicien du gestionnaire ne peut pas entrer chez vous et poser un compteur Linky sans votre permission.

Comment refuser l’installation du compteur Linky ?

Parce qu’un technicien Enedis ne peut pas entrer dans votre logement sans votre permission pour installer Linky, lui refuser l’accès au compteur le forcera naturellement à s’en aller sans poser de compteur. Pour éviter les déboires, le gestionnaire de réseau permet de refuser l’installation du compteur communicant jusqu’en 2021, date à laquelle Linky deviendra obligatoire et où le refus sera impossible.

Si vous ne souhaitez pas qu’Enedis installe Linky chez vous, informez le gestionnaire au plus vite pour éviter un bras-de-fer avec l’entreprise. Envoyez un courrier recommandé avec accusé de réception au minimum 1 mois avant la date de pose du compteur en indiquant votre nom, prénom et adresse.

Dans le cas où votre compteur se trouve dans un local extérieur à votre logement, par exemple dans un immeuble en copropriété, il peut être difficile d’empêcher l’installation de Linky, notamment si vos voisins ne s’y opposent pas non plus.

Refuser Linky : quelles sont les pénalités ?

Enedis autorise le refus de l’installation du compteur Linky jusqu’en 2021, sans conséquences pour vous. Il s’agit cependant d’un décalage de la pose et le gestionnaire reviendra vers vous après cette échéance.

Le risque, si vous refusez toujours l’installation de Linky à ce moment, est davantage financier. Vous devrez, entre autres, vous acquitter des coûts supplémentaires engendrés par l’envoi d’un technicien chez vous pour continuer de réaliser les relevés manuels, une opération que Linky permet d’automatiser.

Cet article vous a-t-il été utile ?