En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité suite à notre changement de raison sociale dans le cadre d'une réorganisation interne. En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Raccordement à l’électricité : les différents types d’installation

Bénédicte de Lamartinie - mis à jour le
}

Le raccordement d’un logement neuf à l’électricité est effectué par Enedis, le principal gestionnaire du réseau d’électricité français. Il existe deux manières de procéder au raccordement, soit par un branchement de type 1 soit par un branchement de type 2. Quelle est la différence entre ces deux types d’installation ? Explications.

Différents types d’installation

Lorsque vous achetez une maison neuve, vous avez besoin de la raccorder au réseau d’électricité. Une fois la demande effectuée, le gestionnaire de réseau, Enedis, effectue des travaux sur votre propriété pour procéder au raccordement. En fonction de la configuration de votre terrain, il existe différentes manière de raccorder votre logement à l’électricité :

  • Enedis effectue un branchement de type 1 lorsque la longueur du câble de branchement est inférieure à 30 mètres ;
  • Enedis peut effectuer un branchement de type 2 quelle que soit la longueur du câble.

Le type de branchement choisi varie donc en fonction de la distance entre le futur coffret de branchement, situé à la limite de la propriété, et la gaine technique du logement (GTL), c’est-à-dire l’emplacement qui regroupe tous les arrivées et départs du réseau électrique.

Le branchement de type 1

Le branchement de type 1 s’applique si la longueur du câble de dérivation individuelle ne dépasse pas les 30 mètres.

Pour ce type de raccordement, Enedis installe le coffret de branchement en limite du domaine public. Le câble de dérivation est mis sous fourreau et enterré dans le terrain. C’est également Enedis qui installe le disjoncteur et le compteur dans votre gaine technique de logement.

Que devez-vous faire ?

Lors de votre demande de raccordement, Enedis vous demandera un plan de masse. Vous devez inscrire sur ce dernier les limites de votre propriété et les futures voies de circulation (portail, chemin…). Attention à bien prendre en compte certains éléments :

  • Si votre propriété est délimitée par une clôture, pensez à prévoir un espace d’au moins 1 cm autour de la borne et un accès facile, à l’abri d’éventuels chocs ;
  • Si votre propriété est délimitée par un mur, vous devrez réaliser une niche pour permettre l’encastrement du coffret.

Si la limite de votre propriété est matérialisée par un mur, vous n’êtes pas obligé de créer une niche pour insérer le coffret par vous-même. Vous pouvez en effet demander à Enedis de réaliser cette opération, qui sera toutefois à vos frais.

Le branchement de type 2

Le branchement de type 2 est autorisé quelle que soit la longueur du câble de raccordement. Il est systématiquement pratiqué par Enedis dès lors que le câble mesure plus de 30 mètres.

Pour ce type de raccordement, Enedis installe en limite du domaine public un deuxième coffret en plus du coffret de branchement, qui comprend le disjoncteur et le compteur. Si la limite de la propriété est matérialisée par une clôture, Enedis doit installer une borne. S’il s’agit d’un mur, vous pouvez demander l’encastrement du coffret à vos frais.

Que devez-vous faire ?

Comme dans le cas du branchement de type 1, lors de votre demande de raccordement, matérialisez bien sur le plan de masse les limites de votre propriété et les futures voies de circulation. Selon que la limite de votre propriété est définie par un mur ou une clôture, vous devez également choisir un endroit adapté pour l’installation électrique de la borne ou l’encastrement dans le mur.

Cet article vous a-t-il été utile ?