En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité suite à notre changement de raison sociale dans le cadre d'une réorganisation interne. En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

A quelle fréquence reçoit-on sa facture d’électricité ?

Jacques-Olivier Busi - mis à jour le
}

Peu importe votre fournisseur d’électricité, vous allez recevoir une facture à une fréquence définie lors de la souscription au contrat. Selon votre envie ou votre budget, vous pourrez choisir la fréquence de paiement qui vous convient le mieux. Tout savoir sur la fréquence de facturation en électricité.

Choisir une des deux fréquences de facturation

Au moment de la souscription, voire même plus tard, vous allez avoir l’opportunité de choisir votre fréquence de facturation d’électricité entre deux modes : la mensualisation ou la bimensualisation.

Dans les deux cas, votre compteur électrique est relevé au moins une fois par an par un technicien du gestionnaire de réseau Enedis. Cela vous permettra d’être facturé, au moins une fois par an, sur ce que vous consommez réellement.

De plus, la plupart des fournisseurs d’électricité vous proposent de recevoir vos factures soit par courrier (version papier), soit, si vous le souhaitez, sur un support dématérialisé (email, espace client…).

La mensualisation de votre facture d’électricité

Ce mode de facturation se base sur un échéancier de paiement qui vous est présenté lors de votre souscription au contrat avec le fournisseur d’électricité. Vous allez payer un prix fixe tous les mois et une régularisation va vous être envoyée au bout d’un an. Deux situations vont alors se présenter :

  • Si vous avez consommé plus que l’estimation initiale, vous devrez payer un supplément ;
  • Si vous avez consommé moins que l’estimation initiale, vous serez remboursé du trop-perçu.

Pourquoi la choisir ?

La mensualisation vous pousse à surveiller de près votre consommation en relevant régulièrement votre compteur électrique, afin d’éviter la mauvaise surprise d’une facture de régularisation salée. La plupart du temps, les fournisseurs d’électricité imposent le paiement par prélèvement automatique pour la mensualisation.

Astuce Malynx !

Ce type de facturation paraît plus adaptée si vous souhaitez lisser vos dépenses d’énergie sur l’année et éviter de payer beaucoup en hiver et peu en été.

La réception de ma facture d’électricité tous les deux mois

Le second mode de facturation est la bimensualisation ou la réception de la facture tous les deux mois, soit 6 par an. La plupart du temps, les fournisseurs d’électricité vous envoient 2 factures établies à partir du relevé de votre compteur effectué par un technicien Enedis. Les 4 autres sont ensuite calculées soit à partir d’estimations de consommation par le fournisseur, soit à partir de vos auto-relevés, transmis par vos soins au fournisseur. Cette possibilité est gratuite.

Attention néanmoins, ces auto-relevés doivent s’effectuer dans des délais limités, fixés par votre fournisseur d’électricité.

Pourquoi la choisir ?

Ce service d’auto-relève vous permet de surveiller votre consommation d’électricité puisque vous relevez vous-même vos index sur le compteur électrique. D’autant plus que du coup, vous êtes facturé exclusivement sur ce que vous consommez.

Quel délai de prescription pour votre facture d’électricité ?

Au bout d’un certain temps, votre fournisseur ne peut plus vous réclamer de payer votre facture d’électricité. Ainsi, votre fournisseur doit vous envoyer votre facture dans les 14 mois qui suivent le dernier relevé ou auto-relevé de votre compteur électrique.

Ce délai de prescription pour les factures d’énergie est indiqué par l’article L. 224-11 du Code de la consommation.

Néanmoins, ce délai de prescription ne s’applique pas dans les situations suivantes :

  • Si aucun relevé de compteur n’a été effectué ;
  • Si aucun auto-relevé n’a été envoyé par le consommateur après réception d’un courrier de relance en recommandé avec accusé de réception ;
  • Si le consommateur a été reconnu coupable de fraude.
Cet article vous a-t-il été utile ?