En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité suite à notre changement de raison sociale dans le cadre d'une réorganisation interne. En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Electricité : les taxes ont augmenté de +40% depuis 2012

Les taxes pèsent de plus en plus lourd sur la facture d’électricité des consommateurs. Elles ont augmenté de +40% entre 2012 et 2016.

facture electricite

Si les factures d’électricité ont augmenté ces dernières années, les taxes y sont pour quelque chose. En effet, d’après une note publiée la semaine dernière par l’Observation de l’industrie électrique (OIE), celles-ci ont augmenté de 40% entre 2012 et 2016. C’est bien plus que les coûts de production et d’acheminement, qui ont respectivement progressé de 2% et 5%.

Ainsi, en 2017, la fiscalité représente plus du tiers (35%) de la facture totale des consommateurs. Selon la CRE (Commission de régulation de l’énergie), la facture d’électricité d’une personne seule dans un studio de 20 m² varie entre 370 et 410€ par an, tandis que celle d’une famille de 4 personnes vivant dans une maison de 100 m² est de 1600€.

TVA et CSPE en hausse

Cette hausse de la fiscalité sur l’électricité s’explique par l’augmentation de 2 taxes, à savoir la TVA (Taxe sur la valeur ajoutée) et la CSPE (Contribution au service public d’électricité). Cette dernière a particulièrement bondi ces dernières années : elle a subi une hausse de 650% en 15 ans et atteint aujourd’hui les 22,5€ par mégawattheure.

Malgré tout, la France figure toujours parmi les pays d’Europe où l’électricité est la moins chère. Les Français bénéficient en effet de tarifs 20% inférieurs à la moyenne européenne.