En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité suite à notre changement de raison sociale dans le cadre d'une réorganisation interne. En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Est-il possible de refuser le compteur Gazpar ?

  • 1 minute pour comparer les offres du marché
  • Jusqu'à 10% d'économies sur votre contrat de gaz*
Fournisseurs de gaz
Comparer
Comparer
}

En 2022, tous les foyers alimentés en gaz seront équipés d’un compteur communicant Gazpar en remplacement de leur compteur traditionnel. Mais l’installation de ce compteur est-elle obligatoire ? Pouvez-vous opposer un refus au gestionnaire de réseau GRDF et quelles en sont les conséquences ? Explications.

Le compteur Gazpar est-il obligatoire ?

Oui, le compteur Gazpar est obligatoire : vous ne pouvez donc pas vous opposer au remplacement de votre compteur de gaz actuel. La raison est simple : votre compteur a beau être installé chez vous, il ne vous appartient pas. En effet, les compteurs sont la propriété des collectivités locales, qui en confient la gestion à GRDF, le gestionnaire de réseau du gaz, ou aux ELD (entreprises locales de distribution).

Par conséquent, lorsque GRDF le demande, vous devez laisser l’accès à votre compteur, que ce soit pour l’entretien de l’appareil, son remplacement… Evidemment, légalement, les techniciens envoyés par GRDF n’ont pas le droit d’entrer chez vous sans votre accord et de poser le compteur Gazpar sans votre permission.

Comment refuser l’installer du compteur Gazpar ?

Un technicien de GRDF ne peut entrer chez vous sans votre accord pour installer le nouveau compteur Gazpar. Lui refuser l’accès le contraindra forcément à faire demi-tour sans installer l’appareil. Pour éviter ce genre de situations, le gestionnaire de réseau permet de refuser l’installation du compteur Gazpar jusqu’en 2022. Passé cette date en revanche, l’installation du compteur communicant sera obligatoire et le refus deviendra donc absolument impossible.

Si d’ici 2022 vous ne souhaitez pas que Gazpar soit installé chez vous, prévenez GRDF le plus rapidement possible. Pour ce faire, envoyez un courrier recommandé avec accusé de réception au gestionnaire de réseau au moins 1 mois avant la date de pose du compteur en mentionnant bien vos coordonnées.

Si vous compteur de gaz est situé dans un local extérieur à votre logement, par exemple dans un immeuble en copropriété, il vous sera plus difficile d’empêcher l’installation de Gazpar, d’autant plus si vos voisins ne s’y opposent pas.

Que risquez-vous à refuser l’installation de Gazpar ?

Jusqu’en 2022, vous ne risquez rien à refuser l’installation du compteur Gazpar chez vous. Ce n’est toutefois que temporaire, car dès cette date, le gestionnaire de réseau reviendra vers vous pour procéder à la pose du compteur.

A partir de 2022, le risque sera essentiellement financier. Si vous continuez à vous opposer à l’installation de Gazpar, vous devrez, entre autres, vous acquitter de frais supplémentaires liés à l’envoi d’un technicien chez vous pour continuer à effectuer des relevés manuels, ce qui n’est plus nécessaire avec Gazpar.

Cet article vous a-t-il été utile ?