En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité suite à notre changement de raison sociale dans le cadre d'une réorganisation interne. En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

La production d’électricité verte a augmenté de 22% en France en 2018

Selon son bilan annuel publié jeudi, RTE (Réseau de transport d’électricité) précise que la production d’électricité d’origine renouvelable a grimpé de 21,9% en 2018 en France. Alors que la production totale observée est la plus forte depuis 10 ans, la consommation, quant à elle, reste une nouvelle fois stable.

fournisseur energie verte

L’année 2018 aura été marquée par la plus forte production d’électricité depuis 10 ans en France (+3,7% par rapport à 2017). Ce résultat est en partie dû au fort dynamisme de la production d’électricité verte, avec une augmentation de 21,9% par rapport à l’année précédente (18,5%), selon le rapport annuel publié jeudi par RTE.

Dans le détail, les productions d’électricité d’origine renouvelables au 31 décembre 2018 sont de :

  • + 11,4% pour le solaire avec une puissance totale de 8 527 mégawatts (MW) ;
  • + 11,2% pour l’éolien avec une puissance totale de 15 108 MW ;
  • + 4,2% pour les bioénergies avec une puissance totale de 2 026 MW (+4,6% pour le biogaz, +6,4% pour la biomasse…) ;
  • – 0,04% pour l’hydraulique avec une puissance totale de 25 510 MW.

Une consommation totale stable

De plus, 86% de la production d’électricité en 2018 était décarbonisée, ce qui positionne l’année dernière comme l’une des années les moins émettrices de CO2 depuis 10 ans. RTE explique ce chiffre par un « hiver plus clément » qui « a permis de diminuer de 26,8% le recours aux énergies fossiles ».

Par ailleurs, la consommation d’électricité totale stagne (-0,3% par rapport à 2017) une nouvelle fois en 2018, comme lors des 6 dernières années. Pour RTE, cette tendance « traduit globalement une meilleure maîtrise de la consommation malgré une utilisation croissante d’appareils électriques ».