En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité suite à notre changement de raison sociale dans le cadre d'une réorganisation interne. En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

La transition énergétique au cœur d’une consultation citoyenne jusqu’au 17 avril

L’Assemblée nationale organise une nouvelle consultation sur les freins à la transition énergétique. Les Français sont invités à donner leur avis sur la question du 6 mars au 17 avril 2019.

avis debat consultation

L’énergie au cœur des débats. Après la consultation sur le changement d’heure qui s’est terminée récemment, l’Assemblée nationale en organise une nouvelle, sur la transition énergétique. Cette consultation, ouverte du 6 mars au 17 avril 2019, est organisée autour de 7 questions.

L’objectif : comprendre les freins de la transition énergétique au quotidien. Les questions abordent divers sujets, tels que :

  • Les mobilités durables ;
  • Les économies d’énergie ;
  • Le rôle des filières énergétiques et industrielles ;
  • Le développement des énergies renouvelables ;
  • Les changements dans les pratiques ;
  • Les mesures économiques et fiscales.

Déjà des freins identifiés

La question des freins à la transition énergétique fait l’objet d’une étude depuis juillet 2018. Des auditions auprès de professionnels des filières énergétiques, de responsables associatifs et des pouvoirs publics ont en effet été menées avant d’élargir le débat au grand public. Parmi les premiers freins identifiés, on trouve le manque de vision à long terme sur le mix énergétique français ou encore le manque de structuration de certaines filières, comme le photovoltaïque.

Pour participer, les citoyens peuvent réagir aux interventions, faire des propositions ou encore voter pour celles qu’ils trouvent les plus pertinentes. « Nous avons décidé d’innover en créant cette consultation publique en ligne pour mobiliser les initiatives citoyennes, les expertises des professionnels », explique Julien Dive, président de la mission d’information sur les freins à la transition énergétique.